Mouvement Dérivé


Il s’agit d’une collaboration de quarantaine entre la cia. Ananda et l’artiste Graziela Andrade (graandrade). Le projet émerge dans cet isolement collectif, à ce moment où l’artiste est mise en quarantaine dans son atelier improvisé et où les danseurs et la directrice de la compagnie sont également dispersés dans des quartiers de la ville, chacun dans sa propre quarantaine. Cependant, l’admiration mutuelle entre des œuvres de la cie et de l’artiste précède la pandémie.
Partant de la peinture, nous nous interrogeons sur les possibilités de leur donner d’autres spatialité à travers les corps dansants. La rencontre, même que virtuelle avec les tableaux, peut-elle provoquer tensions, rythmes et sensations? Quels mouvements peuvent découler de ce contact entre les arts? Comment ce mouvement, encadré, se traduit-il en danse?